Qu’est-ce que le Cloud et dois-je l’utiliser dans mon entreprise ?

Le Cloud est désormais un terme familier pour la majorité d’entre nous… mais qu’est-ce que c’est exactement ?

L’évolution du Cloud.

Dans les années 50, les ordinateurs centraux n’étaient pas vraiment compacts. En fait, ils avaient la taille d’une pièce entière. Afin d’optimiser l’espace, les gens utilisaient des terminaux passifs et les connectaient à tour de rôle à un ordinateur central partagé. Ainsi, plusieurs utilisateurs pouvaient partager les ressources et la puissance de traitement d’un ordinateur central commun.

icônes représentant tous les types d'appareils et de fichiers connectés au cloud

De nos jours, les gens utilisent la puissance de calcul du cloud pour exécuter un service. Les entreprises dédiées au partage d’images comme Pinterest ou à la musique en streaming comme Spotify ont toujours opéré sur le cloud pour vous permettre d’accéder à leurs fichiers, qu’ils soient visuels ou sonores.

D’autres comme Dropbox, iCloud ou Google Drive vous permettent d’utiliser leur espace serveur pour stocker vos données personnelles.

Armé d’une simple connexion Internet suffisamment puissante, vous pouvez accéder aux données sauvegardées, exécuter des applications Web et effectuer vos tâches quotidiennes à partir de n’importe quel appareil, où que vous soyez.

L’omniprésence et la commodité du cloud ont facilité l’émergence du logiciel en tant que service. La suite Adobe Creative Cloud en est le parfait exemple. Il n’est désormais plus nécessaire de télécharger des logiciels lourds tels que Photoshop ou Illustrator. Ceux-ci sont désormais accessibles directement depuis le cloud. Une fois que vous aurez souscrit à un abonnement (payable par mensualités), vous aurez accès à la dernière version de votre programme favori quel que soit l’appareil utilisé ou la position géographique.

serveur entouré d'icônes représentant tous les services et applications du cloud

Bien que le mot «cloud» puisse le laisser penser, ces serveurs ne sont pas immatériels. Ils sont même très terrestres et sont situés partout dans le monde. Ils peuvent faire partie du cloud privé d’une entreprise, pour son usage exclusif. Ils peuvent également faire partie du réseau appartenant à de gigantesques fournisseurs tels qu’Amazon Web Services. Ces derniers possèdent des serveurs tout autour du globe. Ils peuvent ainsi répondre aux clients situés n’importe où.

Maintenant que j’ai dénigré l’image éthérée et désincarnée du cloud et que nous en sommes tous mieux informés, voyons comment le passage au « cloud computing » peut profiter à votre activité professionnelle.

Les avantages du Cloud

1. C’est économique.

tirelire, horloge et fusée dans les nuages

Pour les petites entreprises, les économies réalisées incluent moins d’achats de matériel, moins d’espace pour stocker ce dernier, moins de ressources pour la maintenance et moins d’électricité pour alimenter et refroidir ces systèmes.

2. C’est pratique.  

trois hommes au bureau travaillant sur des ordinateurs connectés au cloud

Lorsque les données ou les applications que vous utilisez se trouvent dans le Cloud, vous pouvez y accéder à partir de la plupart des appareils, quel que soit votre emplacement ; il suffit que vous disposiez d’un accès à Internet. Cela signifie que vous et vos collaborateurs pouvez lire et modifier vos fichiers en toute sécurité, que vous soyez chez vous, au bureau ou à l’autre bout du monde sur l’ordinateur d’un hôtel.

3. C’est évolutif.  

Cloud computing avec des appareils reliés à un serveur

Les particuliers et les entreprises ne paient souvent que pour ce qui est utilisé (stockage, informatique, applications).  Le cloud computing peut rapidement allouer et gérer des ressources pour répondre aux besoins et aux fluctuations des systèmes informatiques sans avoir à acheter, configurer et entretenir de grands centres de données et du personnel.

4. C’est sécurisé.

ordinateur, clé, serveur et cadenas représentant la sécurité du cloud

Globalement, le cloud est un endroit idéal pour stocker des données en toute sécurité.
Qu’il s’agisse de Google, Apple, Microsoft ou Amazon, toutes ces entreprises fournissent des services cloud ultra fiables pour le stockage de fichiers grand public.

Le service conserve généralement au moins trois copies de chaque donnée, toutes à des endroits différents. Vous devez faire disparaître les trois copies au même moment (par exemple, avec trois pannes de disque dur distinctes) pour perdre ces données.  

Évidemment, il se peut également qu’une personne mal intentionnée accède à vos données sur le cloud en déchiffrant votre mot de passe. Mais elle pourrait tout à fait faire de même en passant par votre ordinateur personnel… 

Personnellement, mes ordinateurs personnels ont perdu des centaines de gigas de données (vidéo, audio et autres éléments importants) en raison de pannes de disque dur. Par contre, je n’ai jamais perdu les données que j’ai mises dans les services cloud.

Conclusion

En définitive, le cloud s’avère être un outil indispensable pour les PME et les indépendants qui souhaitent accroître l’efficacité tout en réduisant les coûts. C’est également un choix judicieux pour tous les travailleurs nomades qui veulent rester productifs quel que soit le lieu ou l’appareil à disposition. Sachant qu’il est difficilement envisageable de passer à côté du cloud si l’on utilise Internet pour son business, la question que tout entrepreneur devrait se poser n’est pas « Dois-je utiliser le cloud ? » mais plutôt « Quel service de cloud choisir ? ».

Laisser un commentaire

2 × 2 =